Académie Festival de Musique des Arcs

Thème : Festival
Les Arcs

  • Du 19 juillet 2020 au 24 juillet 2020
  • Du 25 juillet 2020 au 29 juillet 2020

Cette année, un collectif de musiciens se réunit pour travailler des œuvres autour d'une 30aine de concerts dans des lieux adaptés. Réservations gratuites obligatoires. Programme : voir bureau du Festival des Arcs ou festivaldesarcs.com

A situation particulière, édition particulière. Cette année, un collectif de musiciens se réunit pour travailler des œuvres de musique autour d'une centaine de partitions et d'une trentaine de concerts dans des lieux adaptés. Chaque jour le programme du lendemain sera annoncé à la criée pour une édition libre et spontanée, recentrée sur le cœur de répertoire de musique de chambre.
Le Festival a toujours eu pour mission, depuis sa création, de permettre à la jeune génération de débuter une carrière dans les meilleures conditions. A travers le maintien de cette 47e édition, le directeur artistique du festival, Eric Crambes, entend renouveler son engagement et son soutien profond aux jeunes musiciens, touchés en 1ère ligne par la crise sanitaire.
UNE ÉDITION SOUS LE SIGNE DE L'INVENTION ET DE L’ÉMOTION
Camille Pépin, compositrice invitée en résidence aux Arcs.
Née en 1990, Camille Pepin est l'une des compositrices les plus prometteuses de sa génération. Elle est la compositrice de l'année aux Victoires de la Musique Classique de 2020 pour The Sound of Trees. Ses oeuvres sont jouées par de nombreux orchestres, ensembles et interprètes (Orchestre national d'Ile de France, Orchestre national de Lyon, Orchestre Colonne, Ensemble Polygones, Raphaëlle Moreau, Célia Oneto Bensaïd, Yan Levionnois...) et dans les salles les plus prestigieuses (Philharmonie de Paris, Auditorium de Radio France, The Royal Concertgebouw d'Amsterdam, l'Elbphilharmonie de Hambourg...Son premier disque de musique de chambre paraît chez le label NoMadMusic. À l'occasion du Festival elle présentera ses oeuvres au public et interviendra pendant une conférence autour de la musique d'aujourd'hui.
LES ARCS, UN FESTIVAL UNIQUE
Au coeur des Alpes, artistes, bénévoles, partenaires institutionnels et privés, mélomanes avertis et randonneurs de passage font vivre cet événement magique en pérennisant ses valeurs fondamentales – gratuité de toutes les manifestations, accompagnement pédagogique de tous les publics, transmission du savoir - en tentant toujours d'innover. La musique résonnera cet été aux Arcs, envers et contre tout, et si cette 47ème édition sera inhabituelle, elle ne manquera ni de charme, ni d’invention ni d’émotion !
Festival des Arcs 2020
Quelques temps forts…
Suite à l’annulation de l’Académie des Arcs 2020, la programmation initialement prévue pour le Festival est reportée
intégralement à l’été 2021.
Le Festival revêt donc cet été un nouveau visage et s’adapte aux circonstances que nous connaissons.
Il se veut festif, inventif, réactif, plus souple et plus intime. Les concerts, moins fournis qu’à l’accoutumée, seront multipliés et
délocalisés, afin que toute la station et les villages environnants puissent y avoir accès.
Comme depuis près d’un demi-siècle, tous les évènements restent gratuits.
Il nous a semblé indispensable plus encore que les autres années d’offrir à tous nos publics ces moments de partage, de culture
et de rêve que seule la musique permet. Ce Festival revendique une certaine forme de résistance, de résilience, et se veut un
acte militant.
L’édition toute entière est dédiée à la mémoire de Roger Godino, disparu en 2019, fondateur de la station des Arcs et de son
Académie-Festival. Un concert spécial lui sera par ailleurs consacré le 26 juillet.
Le Festival débutera le 19 juillet et se terminera le 29.
Il regroupera plus de trente musiciens, dont une quinzaine de jeunes talents.
Chaque jour, plusieurs concerts seront organisés dans de nombreux lieux de la station, à Peisey, à Hauteville-Gondon ou encore
à Bourg-Saint-Maurice. Plusieurs concerts hors les murs sont également au programme.
Pas de thématique pour cette édition particulière, mais un recentrage sur le coeur du répertoire de la musique de chambre :
duos, trios, quatuors, quintettes et autres sextuors de Mozart, Schubert, Brahms, Schumann et bien d’autres encore !
La résidence de Camille Pépin, jeune compositrice française tout juste auréolée du titre de compositrice de l’année aux victoires
de la musique, est maintenue. Elle sera présente pendant la durée du Festival et nous pourrons entendre dix de ses oeuvres,
dont une création mondiale, commande du Festival, qui aura lieu le 21 juillet.
Le 24 juillet sera consacré à l’anniversaire des 250 ans de la naissance de Beethoven. De nombreux évènements prendront
place tout au long de la journée ; elle se clôturera par un concert exceptionnel de l’orchestre Ondes Plurielles dirigé par
Raphaël Oleg. Nous pourrons notamment écouter le triple concerto et la célèbre symphonie héroïque.
Le 25 juillet, nous investirons Arc 2000 avec une aubade de la Saint Jacques à midi, un concert de musique de chambre et un
« happening » en haut de l’Aiguille Rouge si la météo le permet !
Aux Arcs, le 28 juillet est traditionnellement consacré à Jean Sébastien Bach. Cette année encore nous honorerons la mémoire
de cet immense génie avec plusieurs concerts organisés à la Chapelle des Vernettes ou encore en interprétant pour les
adhérents de l’Association les variations de Goldberg.
Quant aux jeunes talents qui ont tant souffert de ce confinement, ils seront à nouveau mis en avant. Le quatuor Akilone, le trio
Metral, des violonistes, des altistes, des violoncellistes et autres pianistes tous étudiants au Conservatoire National Supérieur de
Paris partageront la scène avec des artistes expérimentés et reconnus mondialement.
Face à tant d’incertitude, il nous a semblé indispensable de conserver une certaine flexibilité dans la programmation.
Les musiciens réunis aux Arcs pour cette 47ème édition constitueront en quelque sorte un collectif d’artistes et participeront
activement au choix des oeuvres interprétées.
C’est pourquoi le contenu de chacun des concerts ne sera connu cette année que la veille !
Il sera donc indispensable de suivre au jour le jour les annonces faites par le Festival, soit en se rendant sur notre site, soit en
s’abonnant à notre newsletter, soit en se renseignant auprès de notre bureau. La radio, les notifications et l’affichage en station
permettront également de préparer son parcours musical.
Quelques repères rythmeront toutefois les 11 jours de ce Festival hors normes.
Un jour sur deux, à 11 heures, le pianiste et compositeur Franck Krawczyk nous présentera ses « Enjeux ». Il éclairera certaines
oeuvres choisies en proposant du piano, une analyse musicale et historique.
À 14 heures auront lieu les concerts en plein air sur la place basse des Villards. Le public sera invité à venir avec son siège, à
s’assoir sur les marches ou même à écouter debout une heure de musique.
À 18 heures se tiendra un concert, soit à la coupole d’Arc 1600, soit dans les églises de Peisey ou de Hauteville Gondon.
Les concerts du Centre Bernard Taillefer auront lieu à 21 heures et seront précédés des désormais rituelles « confs de Max »,
clés d’écoute pour les oeuvres interprétées le soir même. À noter également que Maxime Kaprielian, notre musicologue en
résidence en charge de ces rendez-vous pédagogiques animera plusieurs conférences.
Plusieurs concerts pour enfants seront également proposés ainsi que des ateliers animés par notre intervenante spécialisée.
Les jauges de nos salles de concert seront forcément revues à la baisse afin de respecter les consignes sanitaires.
Il sera indispensable d’y venir avec un masque. Face au risque de ne pouvoir accueillir tout le monde, nous avons décidé de
créer une scène digitale : « l’espace Roger Godino ». Accessible depuis notre site, cet espace virtuel permettra de suivre certains
de nos concerts en direct, les conférences et les concerts pour enfants y seront disponibles en replay, et nous proposerons
également des interviews avec la compositrice, les musiciens ou les festivaliers. Il sera accessible pendant la durée du Festival et
permettra également de conserver un lien avec les festivaliers qui n’auraient pas pu se rendre aux Arcs cet été.
La musique sera bien présente aux Arcs cet été. Peut être encore plus que les autres années ! Le maudit virus n’aura pas raison
de notre envie de partager avec le public notre passion de la musique de chambre.
Rendez-vous donc le 19 juillet pour une édition différente, particulière, un peu décalée, qui s’improvisera en fonction des
circonstances et qui sera pleine de spontanéité et de fraîcheur !

Du dimanche 19 au vendredi 24 juillet 2020.
Selon programme.

Du samedi 25 au mercredi 29 juillet 2020.
Selon programme.

Entrée libre.

Localisation