Sites naturels classés

La nature nous comble à chaque instant et à chaque saison, les dégradés de verts l'été, toute la gamme de bleus déclinée dans les lacs de montagnes et de glaciers, les rouges et or des forêts de mélèzes à l'automne et l'immaculée blancheur hivernale se heurte au bleu limpide du ciel en hiver. A contempler sans modération !

 La vallée de la Haute Tarentaise présente également de nombreux sites non classés et néanmoins exceptionnels, à parcourir ou contempler, tels que la vallée des Chapieux, le plateau de la Sassière de Sainte Foy, le lac de l’Ouillette, le Bois de la Laye... Parmi les nombreux sentiers balisés de la Haute Tarentaise, 150 kilomètres forment le Sentier Intervillages qui permet de relier entre elles les huit communes du territoire.

De même que pour les sites classés et les réserves, , lorsque vous traversez des zones protégées, vous devrez vous soumettre aux règles suivantes :

  • N’abandonnez pas de détritus
  • Chiens interdis même tenus en laisse
  • Véhicules à moteur interdits
  • Cueillette des fruits et des végétaux interdites
  • Interdiction de randonner en dehors de sentiers balisés.

Ces espaces peuvent se découvrent en autonomie, soit guidés par des gardes animateurs.

Le vallon du Clou et le hameau du Monal à Sainte Foy Tarentaise

Le vallon du clou, classé site naturel protégé en 2013, est un cirque majestueux situé au-dessus du célèbre village du Monal.
D'accès facile, ce point de passage permet de poursuivre vers le col de l'Aiguille via Le lac du Clou, vers le lac Noir et la frontière Italienne.
Façonnée par les grandes glaciations, le vallon du Clou est perché à près de 2 200 m d’altitude et culmine à 3 567 m à la Pointe des Chamois.
Tous les sommets portent ici le nom de “Pointe“. Les plus hautes dessinent une frontière avec la vallée d’Aoste, en Italie.
La symbiose qui s’y perpétue, entre l’exploitation pastorale attestée dès le moyen âge et un environnement naturel aussi remarquable que fragile, fait des paysages du vallon un patrimoine précieux et rare.
La majesté du glacier des Balmes et la présence des lacs marquent la qualité paysagère du vallon servant d’écrin au hameau du Monal, modèle de bâti traditionnel et remarquable de Savoie. En raison de son grand intérêt architectural, historique et paysager, le hameau du Monal est un site classé. Encadré par une magnifique forêt de mélèze au débouché du Vallon du Clou, cette montagnette autrefois habitée lors de la remue (montée en alpages selon le rythme des saisons), est aujourd’hui un lieu de balade très prisé pour sa superbe vue sur les glaciers de la Gurraz et de la Savinaz.
Le hameau du Monal est accessible à pied depuis Sainte Foy Station, parking de l’Echaillon ou depuis le hameau de Chenal (en direction de Tignes et Val d’Isère).
Renseignements B.I.T. Sainte Foy Tarentaise : 04 79 06 95 19

A découvrir :
La Ferme des Balmes, un alpage situé dans le vallon du Clou à 2620m.
Dans le village du Monal, pendant tout l'été, vente directe de fromage et fabrication du Persillé (fromage de chèvre) : G.A.E.C. du Clou : 04 79 06 58 04
Au cœur du hameau, le refuge du Monal vous propose une restauration légère : 0607382469.
Des visites guidées sont proposées chaque été. Renseignements au B.I.T. de Sainte Foy Tarentaise : 04 79 06 95 19

En savoir plus :
Le replat du Monal accueille trois groupes de chalets et trois étangs. L’organisation paysagère des composantes minérales, végétales et architecturales en font un site de grande qualité. La plupart des constructions du Monal datent de la fin du XVIIIème et du XIXème siècles. Elles se disposent en trois groupements autour de la chapelle Saint-Clair, des chemins et des ruisseaux. On peut encore y voir des anciennes caves à lait, constructions de pierre, à cheval sur le ruisseau, qui permettaient à l’époque de réfrigérer et donc de conserver le lait.  Au cours du XXème siècle, la dépopulation de la Haute Tarentaise a entraîné l’abandon progressif des chalets du Monal. L’ensemble appelait préservation et restauration. Le classement du site s’est accompagné d’un cahier de prescriptions et de recommandations architecturales et paysagères afin que la restauration se fasse de manière cohérente et dans le respect des traditions locales.


Résultats de la recherche

  • Alpage du Clou

    Alpage du Clou

    La Ferme des Balmes est un alpage situé dans un vallon classé site naturel à 2620m, les vaches broutent tranquillement au milieu d'une nature luxuriante.

    Sainte-Foy-Tarentaise

  • Cascade de Tignes

    Cascade de Tignes

    Ce site présente la particularité assez rare d’être aujourd’hui partiellement englouti par un lac, celui créé par la retenue du barrage du Chevril à Tignes, construit en 1952. La cascade se trouve incluse dans le périmètre du Parc national de la Vanoise

    Tignes

  • Les gorges des Boissières

    Les Gorges des Boissières

    Les gorges de Boissières, formées par l’Isère, se dessinent aujourd’hui en aval du barrage hydroélectrique du Chevril à Tignes qui n’existait pas encore au moment du classement du site.

    Tignes

  • Réserve naturelle des Hauts de Villaroger

    Dans la haute vallée de l’Isère, la réserve protège des zones boisées qui manquent à la zone centrale du Parc National de la Vanoise et assure un refuge à la faune montagnarde (chamois, lagopède, marmottes, lièvres variables, tétras lyre).

    Villaroger

  • Réserve naturelle nationale de Bailletaz

    Réserve naturelle nationale de la Bailletaz

    Ce versant très abrupte sous la pointe de Tsanteleina domine le fond de la vallée de Hte-Tarentaise en amont de Val d'Isère. Cette zone de terrains mixtes ( dolomite et barres rocheuses) constitue un milieu favorable aux chamois et bouquetins des Alpes.

    Val-d'Isère

Plus de résultats